3 solutions pour protéger son patrimoine

Tout le monde est préoccupé par la préservation de son patrimoine. Peu importe le bien qu’on possède, on cherche toujours à le protéger afin qu’il ne se détériore pas. Pour protéger son patrimoine, il existe différentes solutions. Tout dépend de la situation dans laquelle vous vous trouvez et des éléments composant votre patrimoine. Dans cet article, nous verrons trois solutions prenant en compte des situations différentes.

Protéger ses créances

Si vous êtes propriétaire et si votre locataire devient introuvable alors qu’il vous doit des mois de loyer, vous aurez besoin de sécuriser vos créances. De même, en cas de prêt d’argent, vous aurez besoin de protéger votre créance afin d’éviter le non-remboursement. Généralement les créanciers (qui peuvent être des gestionnaires ou des particuliers) pensent qu’ils ne disposent pas de moyens efficaces pour récupérer leurs sommes. On peut estimer qu’ils n’ont pas totalement tort, car la plupart des démarches permettant de récupérer leur argent dues sont coûteuses et parfois, ils n’arrivent pas à entrer en possession de leurs créances.

La solution pour une protection maximale de ses créances consiste à obtenir un achat de créance impayée. Il existe des structures qui proposent des services à la fois efficaces et peu coûteux pour les créanciers. Ainsi, ils économisent du temps et de l’argent.

Protéger son patrimoine lorsqu’on est marié(e)

Si vous êtes marié(e), vous pouvez changer de statut matrimonial. Vous avez le choix entre une « séparation des biens » et une « participation aux acquêts ». Comme son nom l’indique, le statut de  » séparation des biens  » permet aux conjoints d’avoir leurs biens séparés. Ainsi, chacun est propriétaire de ses biens personnels. Cela est particulièrement intéressant si l’un des conjoints est un entrepreneur individuel.

La « participation aux acquêts » ressemble à la séparation des biens. Sauf que ce type de statut matrimonial autorise le partage des richesses créées au cours du mariage entre les deux époux. Pour éviter toute complication quant au partage, les conjoints peuvent fixer une limite à la participation aux acquêts. Cette limite peut être les biens personnels (les biens professionnels étant exclus). Le choix du régime matrimonial est donc très important dans la protection de son patrimoine.

Éviter de protéger son patrimoine en engageant une caution personnelle

Les banques ont l’habitude de demander des garanties lors des négociations. La garantie le plus demandée reste la caution. Les créateurs d’entreprises se voient souvent demander une caution personnelle par les banquiers lors de leurs demandes de crédits. Le mieux serait d’éviter de protéger son patrimoine en engageant une caution personnelle, car en cas de défaillance de l’emprunteur, le bien est saisi. Il faut préciser que la caution peut être transmissible aux héritiers. Il est donc préférable de fixer une limite pour la durée et le montant de la caution.

Anthony