Douleurs dorsales: comment les soulager durablement?

Vous ressentez fréquemment des douleurs au niveau de la colonne vertébrale comme 60 à 90 % de la population française et vous aimeriez pouvoir soulager durablement ce mal ? Il existe en effet des solutions pour améliorer votre qualité de vie. C’est pourquoi dans cet article, nous allons vous donner quelques informations pour améliorer votre état de santé .

Les causes et origines

La pratique d’une activité physique de façon quotidienne, le stress ainsi que les tensions émotionnelles peuvent être à l’origine des douleurs dorsales comme ça peut être le cas des grands sportifs, des personnes obèses et des femmes enceintes. Toutefois, il est difficile d’aborder toutes les causes possibles mais les médecins accordent de l’importance à certains critères pour identifier la cause de ces douleurs :

  • la zone de la douleur,
  • comment est-ce qu’elle a commencé et son évolution : de façon progressive ou brutale, suite à un choc ou non,
  • le caractère inflammatoire ou non de la douleur : S’agit-il des douleurs nocturnes, des douleurs de repos, des réveils nocturnes et une éventuelle sensation de raideur le matin au lever ?
  • Et enfin quels sont les antécédents médicaux du patient.

Pour autant, le mal de dos ne désigne pas une maladie en particulier, mais bien un ensemble de symptômes qui peuvent avoir de nombreuses causes, graves ou non, aiguës ou chroniques, inflammatoires ou mécaniques. il existe en effet, deux différents types de douleur dorsale : Les douleurs au dos en fonction de leur durée et celle classées selon leur mécanisme. Dans le premier cas, on a les douleurs aiguës ou intenses qui durent de quelques jours à quelques semaines et les douleurs chroniques ou sourdes qui peuvent durer plusieurs mois, parfois sans douleur. Dans le second cas, on a les douleurs mécaniques qui sont déclenchées par les mouvements effectués au cours de la journée tandis que les douleurs inflammatoires ne sont pas déclenchées par les mouvements qui surviennent la nuit ou le matin.

Ainsi donc, vous pouvez souffrir du mal de dos à différents endroits au niveau de la colonne vertébrale et chaque mal peut être défini selon que la douleur soit aiguë ou chronique, mécanique ou inflammatoire : la douleur aux cervicales ou cervicalgie, la douleur aux lombaires ou lombalgie, la douleur au milieu du dos ou dorsalgie, la douleur le long du trajet du nerf sciatique, la douleur au bas du dos ou mal aux reins etc. Toutefois, l’intensité de la douleur est difficile à définir car elle dépend de la sensibilité et du vécu de chaque patient.

Comment les soulager

Une fois que vous avez identifié la cause et l’origine de votre mal de dos, il vous sera alors facile de mettre en place un bon traitement pour une remise en forme de votre santé et éviter de nouvelles douleurs. Donc en fonction de la cause, le traitement peut aller du simple repos à l’intervention chirurgicale.

  • Le soulagement par le repos : Certains médecins sont d’accord sur le fait que le repos au lit permet de soulager le mal de dos mais le patient doit reprendre très vite une activité dès que la douleur diminue au risque de compliquer la situation. En parlant de repos au lit, vous pouvez choisir un matelas haut de gamme thérapeutique pour un confort supérieur.
  • Le soulagement par les médicaments : Vous pouvez tenter de contrôler votre mal de dos grâce à la prise de certains médicaments vendus en pharmacie. À ce propos, trois catégories sont couramment utilisées : les antalgiques, les anti-inflammatoires par voie orale ou par voie intramusculaire et les relaxants musculaires.
  • L’utilisation d’une ceinture dorsale : Le port d’une ceinture dorsale est recommandé lorsque le mal de dos se fait ressentir pour la première fois.
  • Le sport et la physiothérapie : Il s’agit ici d’effectuer des exercices physiques spéciaux dans le but de renforcer vos muscles abdominaux. Ceci afin de maintenir une posture bien droite pour empêcher le développement des maux de dos. Notez que certaines activités sportives sont particulièrement bénéfiques pour le dos, à savoir la natation surtout le dos crawlé, le vélo ou la marche.
  • Le traitement chirurgical : En général, il est rare que le médecin programme une opération pour le patient. Mais lorsque la douleur persiste plus de trois à six mois malgré les solutions précédentes, à ce moment, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Anthony